Les régimes Détox : Episode 2 “La détox Raw Food”

L’hiver approche et vous sentez que votre facture d’électricité va commencer à devenir de plus en plus salée, seulement il n’y a pas le choix : lorsque la nuit tombe en plein milieu de l’après-midi et qu’un froid polaire se répand sur la capitale, faut bien cramer quelques KWh de plus ! Chez AnotherTree, nous avons retourné le problème dans tous les sens et la seule solution qu’on a trouvé pour payer moins d’électricité, c’est d’arrêter d’utiliser son four, son grille-pain, et ses plaques de cuisson. A partir de là, il ne nous a pas fallu bien longtemps pour comprendre qu’il allait falloir qu’on se mette à la Raw Food (crudivorisme dans l’hexagone) et ça nous a tout de suite plu.

              La Raw food, c’est tout simplement une nourriture qui est non transformée. Et par non transformée, il faut comprendre « pas de cuisson », tout simplement. Bien entendu manger une carotte crue ça parle à beaucoup d’entre nous, c’est en revanche un peu plus compliqué quand il s’agit de se bâfrer une entrecôte crue ou un blanc d’œuf à peine sorti de sa coquille et c’est pour cela que le crudivorisme se marie à ravir avec un régime végétalien.


Les avantages directs de la Raw Food

              En se penchant un peu plus sur la question, nous nous sommes aperçus que la réduction de consommation électrique était loin d’être l’avantage majeur de ce régime. En effet lorsque vous faites cuire vos aliments vous perdez malheureusement une bonne partie de ce qu’ils sont en capacité d’apporter à votre organisme. On considère ainsi que 10 à 50% des vitamines disparaissent à la cuisson. Pour n’en citer qu’une, la fameuse vitamine C est détruite en très grande partie lorsque la température monte. De la même manière, certains antioxydants ayant un rôle dans la prévention des cancers disparaissent.

              Les enzymes aussi n’apprécient pas les grosses chaleurs. Ces dernières, contenues dans les aliments crus, participent à la digestion par votre organisme. Si les enzymes sont absentes de ce que vous mangez, c’est votre corps qui les sécrètera pour compenser et vous rendra ainsi la digestion moins rapide et plus fatigante.

              En complément de ce qui ne disparaît pas des aliments grâce à l’absence de cuisson, on s’évite aussi un paquet de problèmes qui peuvent survenir avec une élévation trop importante de la température. Ainsi les composés toxiques qui sont assez souvent cancérigènes ne risquent pas d’apparaître dans un poivron cru… Double bénéf !


Les impacts indirects de la Raw Food

Si l’absence de cuisson présente des points positifs directs, le fait de passer à une alimentation crudivore va aussi vous faire changer vos habitudes d’achats. On privilégiera les aliments qu’on peut effectivement manger cru (légumes, fruits, céréales et légumineuses, généralement bio) en éliminant les aliments transformés ou à cuire qui sont généralement moins favorables à une alimentation équilibrée (viandes, certaines matières grasses, produits industriels divers et variés).

              Attention cependant à bien choisir vos aliments ! Si une pomme vous apportera bien plus de choses crue que cuite, c’est en revanche l’inverse pour les tomates : le lycopène qu’elles contiennent (c’est ce qui est responsable de leur couleur rouge) s’avérera un excellent antioxydant lorsque vous les ferez chauffer. De plus, enfants et femmes enceintes doivent s’abstenir d’un régime crudivore en raison des éventuelles toxines que peuvent contenir des aliments de mauvaise qualité.


Comment se mettre à la Raw Food ?

Le mieux est de démarrer par une cure d’une dizaine de jours (c’est une durée optimale pour détoxifier votre corps sans générer les carences inhérentes à une première pratique de ce régime).

              Côté matériel, vous pourrez balancer par la fenêtre votre four, votre micro-onde et vos plaques de cuissons (enfin ne les jetez pas vraiment, ca pourra toujours servir et ca ne serait pas très écologique ..!). Il est en revanche assez utile d’investir dans un blender et un extracteur de jus, deux instruments qui vous permettront de réaliser smoothies et jus qui s’intégreront parfaitement à votre cure.

              Côté recettes on privilégiera des salades, des taboulés, des légumes en bâtonnets à « dipser » dans des pestos naturels ou des tapenades. Pour les non-végétariens, on pourra aussi se concocter de délicieux tartares de poissons crus ou des carpaccios de saint-jacques. Les fruits constituent bien entendu une manne appréciable de nourriture crue. Et si vous êtes en panne d’inspiration, ne vous en faites pas : AnotherTree travaille d’arrache-pied pour vous concocter un recueil de recettes dédiées à ce régime.

Panier Article supprimé Annuler
  • Aucun produit dans le panier