Les bienfaits du Moringa – Round #3 : Moringa detox vs excès des fêtes

Au menu des fêtes cette année : foie très gras, dinde farcie de problèmes digestifs, bûche dans l’estomac… Quoi ? N’ayez crainte, voilà une nouvelle mission pour Moringa et ses propriétés détox.

Présentation de l’adversaire : les fêtes de fin d’année

Je ne sais pas vous, mais moi, les fêtes de fin d’année me réjouissent. Je les accueille à bras ouvert, je les célèbre, je les aime, champagne pour tout le monde. Les lendemains de fête en revanche, lorsque j’envisage une cure détox, j’en viens toujours à la même conclusion : je suis et resterai un grand enfant.

Avec l’âge, cela devient clair : les excès se paient, et pas uniquement dans le code de la route. Cessons de rire pour un bouton de pantalon qui saute, refusons le coma postprandial, faisons preuve d’un peu de maturité que Diable, disons non aux gueuletons sans une bonne préparation !

Son cri de guerre : “tu reprendrais bien un petit coup de rouge ?”

Bien manger, c’est le début du bonheur. D’accord, mais pas au sens que l’entend votre Oncle Dédé. Vous vous resservez de ce dessert (un peu) trop lourd, vous ruminez, votre œsophage se dilate, il laisse glisser le corps étranger jusque dans votre estomac, désormais transformé en île flottante. L’organe responsable de la digestion prend le relais. Las, vous vous effondrez sur le canapé.

Votre corps s’inquiète ; l’estomac se met en branle. Il malaxe l’affreux mélange pendant deux bonnes heures. Vos excès désormais émiettés sont transmis à l’intestin grêle qui va se charger de vous juger : il n’y a rien de bon à récupérer. Votre ventre gargouille, votre petit neveu vous trouve gênant. Le gros intestin entre alors en scène, il envoie ses bactéries finir le travail. Vous priez pour que votre organisme tienne le coup, vous voilà lourd comme un pachyderme.

Son coup fétiche : donner les foies à votre foie

Le foie orchestre la détoxification de votre organisme. Il filtre tout ce qui pénètre dans notre corps et identifie les nutriments et substances nocives ingérées. Il est en communication constante avec les autres organes, en particulier ceux de la digestion. Le foie participe aussi à l’élimination et à la transformation des déchets, notamment via la bile, à la détoxification du sang et au métabolisme des graisses.

A l’issue d’un repas lourd, riche en graisses, en sucres, et arrosé d’alcool, le foie prend peur : c’est la crise. Remontées gastriques, diarrhée et vomissements sont alors le lot de certains infortunés. On vous l’accorde, tout cela est un peu romancé : le foie n’a rien à voir avec la légendaire “crise de foie”. Toutefois, il joue un rôle fondamental dans l’après repas. Avec les reins et l’intestin, il a pour mission de dépolluer l’organisme. Après les fêtes de fin d’année, il convient alors de lui apporter un coup de pouce détox en rééquilibrant son alimentation.

Comment faire accepter à votre corps les excès commis durant les fêtes de fin d’année ?

Il s’agit avant tout de ménager votre organisme et d’entamer une cure détox. Toutefois, nous vous déconseillons d’adopter un régime trop drastique. L’hiver étant une période rude pour le corps, s’alimenter uniquement à base de jus et de soupes, voire de littéralement jeûner de façon prolongée, est contre-indiqué.

Après des repas très riches, mieux vaut diminuer la viande, éviter le sucre, la junk food, le café et les cuissons au barbecue, fatale pour l’action drainante des émonctoires (reins, foie, colon, poumons, peau). Il faut privilégier les légumes de saison cuits (légumes racines et légumes verts) et choisir une cure détox liquide appropriée.

Le conseil AnotherTree : Moringa l’Authentique, l’infusion Détox pour les fêtes de fin d’année

Rien de tel qu’une infusion détox aux feuilles de Moringa pour réussir à surmonter le défi physique imposé par les fêtes de fin d’année. En effet, elles contiennent de l’acide caféoylquinique que l’on retrouve aussi dans l’extrait d’artichaut. Cet antioxydant aide à la digestion en stimulant la sécrétion de bile et l’élimination des toxines.

Veillez toutefois à ne pas en faire une solution exclusive : Moringa l’Authentique s’intègre à une alimentation équilibrée.

Le Moringa vous redonne foi en votre foie (je peux faire cette blague plein de fois)

Le Moringa protège et détoxifie le foie de cinq façons :

  • il réduit les dommages que subit le foie et protège contre l’hépatite,
  • il participe à la régénération des enzymes du foie nécessaire à son bon fonctionnement,
  • il fait office d’anti-inflammatoire pour le foie agressé par l’ingurgitation d’aliments trop gras ou trop sucrés,
  • grâce à ses propriétés anti-oxydantes, le moringa lutte contre les radicaux libres responsables du dysfonctionnement du foie,
  • il prévient les dommages sur le foie que peut provoquer une situation de stress prolongée.

Notez aussi que le Moringa nettoie vos reins : boire de l’eau, c’est bien, boire de l’eau au moringa pleine de vitamines et d’antioxydants, c’est mieux ! 

Le bonus Moringa : 14% de gras en moins

Encore mieux, selon une étude récente, le Moringa permet de diminuer de 14% l’apport en matière grasse d’un repas trop riche. Cette propriété étonnante, il la tient de sa concentration élevée en riboflavine, la vitamine B2 métaboliseur énergétique et brûleuse de graisse.  

Sinon, Moringa a déjà foutu de belles raclées à d’autres adversaires coriaces. Un uppercut bien senti à l’anémie, et un coup de chaud sur le froid hivernal. On vous laisse y jeter un oeil !

Panier Article supprimé Annuler
  • Aucun produit dans le panier