Le combat du siècle – Round #1 : Moringa vs anémie

Pan, dans les dents. L’automne débute sans crier gare et avant même qu’on ait pu s’en rendre compte, voilà qu’on manque de fer. On est pris de vertiges, on a du mal à se concentrer, on ne se sent pas bien. Ne ferions-nous pas un peu d’anémie ? Pas de panique, moringa est là pour donner une bonne correction à cette perfide maladie de civilisation.

Présentation de l’adversaire : l’anémie, qu’est-ce que c’est ?

Notre challenger a tout du poids lourd. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, près de 25% de la population mondiale souffrirait d’anémie. Comme cette maladie ne présente pas de symptômes aigus, elle est très fréquemment ignorée par les personne qui en sont atteintes.

50% des cas d’anémie sont attribués à la déficience de fer : on parle alors d’anémie ferriprive. Elle peut être aussi provoquée par des maladies chroniques et génétiques, ainsi que d’autres carences ; pour en être sûr(e) rien ne vaut un bon rendez-vous chez le médecin !

Moringa Another Tree vs anameie

Son coup fétiche : profiter de votre faible taux de globules rouges pour vous fatiguer plus que de raison

Concrètement, l’anémie ferriprive est la conséquence d’un faible taux de globules rouges dans le sang. C’est le résultat d’un manque de fer, qui est un nutriment essentiel du corps humain et composante de l’hémoglobine. Sans suffisamment de fer, le corps ne peut pas produire le nombre de globules rouges nécessaire, responsables du transport de l’oxygène dans nos vaisseaux sanguins.

Les techniques de l’anémie pour nous pourrir la vie sont fourbes et insidieuses. Ses symptômes sont difficiles à déceler, puisque nombre d’entre eux se retrouvent dans les désagréments quotidiens de nos vies effrénées :

  • grosse fatigue
  • maux de tête
  • essoufflement rapide
  • frissons
  • teint pâle
  • baisse de l’audition et de la vue
  • manque de motivation
  • pieds et mains froids (ça aussi !)
  • baisse de la libido (ah ben voilà…)

Chez les sportifs, l’anémie peut avoir pour conséquence une baisse radicale de la performance. Elle a aussi un effet négatif sur le développement et la santé des cheveux, des ongles et de la peau.

Son cri de guerre : “les femmes et les enfants d’abord”

Les personnes les plus touchées par l’anémie sont les femmes enceintes ou celles qui présentent des menstrues abondantes. Près de la moitié des enfants en bas âge (entre 0 et 3 ans) sont aussi sujets.

Je vous vois venir, messieurs. Pourtant, il serait malvenu de se sentir à l’abri. Les carences en fer, responsables de l’anémie, peuvent être décelées chez de nombreux autres profils :

  • Ceux qui pratiquent des régimes végétariens ou vegan, ou tout autre régime bloquant le fer, ne bénéficient pas de l’apport que pourraient constituer la viande rouge et les abats.
  • Les personnes âgées
  • Toutes les personnes qui pratiquent le sport avec excès (point trop n’en faut !)

Comment combattre l’anémie ferriprive(denotrejoiedevivre) ?

Comment combattre anemie

Combattre l’anémie est un processus long et pour certains assez frustrant. Car il n’y a pas de secret : il faut manger des aliments riches en fer ! Le fer donne un mental d’acier, une répartie tranchante, une détermination qui fait froid dans le dos ! Le fer affûte vos capacités !

D’accord, c’est bien beau tout ça, me diriez-vous ; mais quels sont les aliments riches en fer ?

  • On en trouve beaucoup dans les produits animaux, notamment la viande et abats rouges (steaks de boeuf, foie de porc) : le boudin, par exemple, est sans doute le meilleur compagnon de celui ou celle qui manque de fer. Oui, le boudin.
  • Les légumineuses comme les lentilles vertes, ainsi que les algues, contiennent beaucoup de fer. Toutefois, leur fer étant d’origine végétale, il sera moins bien absorbé par votre corps. Il vous faudra coupler leur consommation avec des aliments riches en vitamine C.
  • Certaines graines et épices (thym, basilic, cumin, etc.) remplissent parfaitement ce rôle. Allez hop, un petit shot de sésame.

Chez Another Tree, nous avons une bonne nouvelle. La plus super des superfoods, j’ai nommé le moringa, fait beaucoup mieux le boulot et sa consommation et beaucoup plus facile.

La botte secrète d’AnotherTree pour vaincre l’anémie : Moringa l’Authentique

Moringa vs anemie

Moringa l’Authentique by AnotherTree, c’est votre meilleure carte à jouer pour lutter contre l’anémie et vous en prémunir. Pour au moins deux raisons :

Moringa l’Authentique est très efficace pour vaincre l’anémie

Le moringa a une très forte concentration en fer : en guise de comparaison, 100 grammes de moringa contiennent plus de fer que la même quantité de chou kale, ou que de ce ringard d’épinard.

Le moringa facilite par ailleurs l’absorption du fer par le corps, grâce aux vitamines C et à l’acide folique (Vit B9) qu’il contient en forte teneur. Le superfood se substitue ainsi pleinement à la surconsommation de fruits dans le cas d’un régime de fer pour les vegans et végétariens.

Consommer Moringa l’Authentique est simple et sans effets indésirables

Moringa l’Authentique est une bonne option pour les personnes qui présentent des carences en fer ou qui souffrent d’anémie. Il est aussi un atout de taille pour ceux qui ne souhaitent pas manger de protéines animales, par choix, ou pour faire attention à leur ligne.

Il y a plusieurs façons de consommer Moringa l’Authentique. En boisson froide ou chaude, la préparation en infusion des feuilles de moringa fera un parfait substitut à vos instants détente quotidiens. Elle fera un excellent substitut au thé, qui en plus de contenir de la théine, limite l’absorption du fer par le corps.

Le moringa est aussi un sacré bad ass quand on manque de riboflovine. Mais ça, ce sont d’autres aventures !

Panier Article supprimé Annuler
  • Aucun produit dans le panier